Un impact positif sur la vie des gens

Nous investissons dans les idées novatrices, afin de prévenir le cancer, de faciliter la vie des personnes atteintes de cancer et de leur offrir la possibilité de profiter pleinement de la vie.

Aide financière au transport

Depuis plus de 15 ans, nous offrons aux personnes à faible revenu atteintes de cancer une aide financière pour alléger les coûts additionnels de déplacement vers les centres de traitement. Grâce aux allocations que nous pouvons leur offrir, elles n’ont plus à penser à ces frais et peuvent se concentrer sur leur guérison.

Certains patients ont même envisagé l’arrêt de leur traitement en raison du fardeau financier lié à leurs déplacements.
10 000
Personnes âgées de plus de 60 ans, partout au Québec, ont bénéficié de notre programme.
60 %
Des bénéficiaires de ce programme sont des femmes.
Media Alt
Témoignage J’avais 15 ans quand ma mère a reçu son diagnostic de cancer. J’ai donc dû devenir autonome et mature plus vite que les autres gars de mon âge. Du côté financier, nous avons aussi dû, avec ma sœur, mettre l’épaule à la roue. Heureusement, nous avons reçu de l’aide de la Société canadienne du cancer pour nous aider à payer les frais de stationnement de l’hôpital. Vincent Bonnallie-Brodeur, proche aidant
Maison Jacques-Cantin

La Maison Jacques-Cantin est un milieu de vie qui offre tout le confort nécessaire et la chaleur d’un foyer à des gens de partout au Québec, qui doivent se rendre à Montréal, afin de recevoir leur traitement. La résidence leur permet de faire des rencontres et d’échanger avec des gens qui, comme eux, sont touchés par le cancer. Une équipe attentionnée s’assure de leur bien-être au quotidien et sait faire preuve d’une grande écoute et de compassion.

À ce jour, plus de 8 500 personnes ont dû quitter leur domicile pour recevoir des traitements à Montréal et ont profité de la Maison Jacques-Cantin
500
Résidents ont été accueillis, cette année en temps de pandémie, par le personnel de la Maison Jacques-Cantin.
Media Alt
Témoignage Pour traiter mon cancer, je suis passée par une opération, des traitements de chimiothérapie et 20 jours de radiothérapie. La proximité de la Maison Jacques-Cantin du lieu de mes traitements m’a permis de me concentrer sur ma guérison pendant cette période. L’argent que nous recueillons permet d’améliorer la qualité de vie des personnes qui, comme moi, ont été touchées par la maladie. Cynthia Denault, survivante d’un cancer du sein
Ligne d’aide et d’information

Même en pandémie, le cancer ne prend pas de pause. C’est pourquoi notre ligne d’aide et d’information sur le cancer est un service essentiel. Elle nous permet de briser l’isolement et d’offrir une oreille attentive et de l’information personnalisée aux personnes atteintes de cancer et à leurs proches. En ce temps de pandémie, notre équipe a continué à répondre aux questions sur tous les types de cancer et s’est assurée d’entretenir le dialogue avec ceux qui en avaient besoin.

Depuis le début de la pandémie, nous recevons près de 300 appels par semaine.
13 000
Personnes atteintes de cancer au Québec contactent la ligne d’aide et d’information chaque année.
Media Alt
Témoignage J’avais des traitements tous les jours. C’était très souffrant. Une grande détresse s’est installée en moi, mais je n’en parlais pas. Puis, j’ai téléphoné à la ligne d’aide et d’information sur le cancer. J’ai enfin pu partager mon gros et lourd secret. Le secret de vouloir partir. L’écoute que j’ai trouvée m’a donné la force de continuer. Sans cet appel, je ne pense pas que je serais encore là. Nadège St-Philippe, présentatrice météo et survivante d’un cancer
Recherche sur le cancer

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la Société canadienne du cancer a su s’adapter à de nouvelles contraintes financières tout en faisant preuve d’innovation afin de répondre aux besoins des personnes atteintes de cancer. Nous avons notamment investi dans le premier essai clinique au monde pour mettre à l’épreuve un nouveau traitement visant à réduire les symptômes et les cas de COVID-19 chez les personnes qui suivent un traitement contre le cancer. Nos subventions Spark financent des projets de recherche particulièrement innovants qui mettent en application des technologies de pointe dans les domaines de la prévention et de la détection précoce du cancer.

Un Canadien sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie.
63 %
Des gens atteints de cancer survivront au moins cinq ans à la suite de leur diagnostic, comparativement à 25 % dans les années 1940.
42,1 M$
Investis l’an dernier par la SCC dans la recherche sur le cancer.
Media Alt
Témoignage Il y a vingt ans, un diagnostic de leucémie était pratiquement synonyme d’une mort certaine. Sans toutes les personnes qui donnent de leur argent pour la recherche, qui donnent bénévolement de leur temps ou qui donnent de leur sang ou de leur moelle osseuse, je ne serais pas en vie aujourd’hui. Merci de m’avoir permis de me marier, de voir mes enfants grandir et, j’espère, de devenir un jour grand-mère. Je vous serai à jamais redevable. Michelle Burleigh, survivante profitant pleinement de la vie